écoles

Composition

Claude Blanc, vice-président écoles, 4C

Enseignants :

Aline REDO, directrice, Cordes
Hélène OSSART, directrice, Vaour
Christophe ALBAREDE, directeur, Penne
Muriel CONQUET, directrice, Milhars

Coordinatrice :

Marie REVEL, Enfance-Jeunesse

Élus :

Pascal SORIN, maire de Vaour
Régine BESSOU, maire de Vindrac
Philippe DELABRE, adjint au maire, Penne
Camille LAVI, conseillère municipale, Milhars
Marie José MAUREL, conseillère municipale, St Marcel-Campes
Marie-Hélène PONS, conseillère municipale, Les Cabannes

Parents d’élèves :

Delphine PINCZON DU SEL, Penne
Karine DONNADILLE, Les Cabannes
Christine FLOTTES, Vindrac
Florence AYCAGUER, Penne
Caroline MIGUEL, Vindrac
Marie DION, Bournnazel

Suppléants :

Séverine LABORDE RAFFEL, Milhars
Céline CASTELLA, Saint Martin Laguépie
Stéphanne LACAZE, Souel
Stéphanie FAVAREL, Souel

Rôle

Cette commission se charge, avec le « service des écoles » de la Communauté de communes, du fonctionnement des quatre écoles du territoire, et ceci depuis la création de la nouvelle communauté au 1er janvier 2013.

• l’école de Milhars : 1 classe unique avec des élèves de MS (moyenne section) jusqu’à la classe de CM2 (cours moyen 2ème année).

• l’école « Maurice Boyer », à Penne : 2 classes du CE1 au CM2.

• l’école « Francis Dupas », à Vaour : 2 classes également, de la PS (petite section) au CP (cours préparatoire).

• l’école intercommunale du pays cordais (école bioclimatique à Cordes sur Ciel) : 7 classes (2 classes de maternelle et 5 classes élémentaires), de la petite section de maternelle à la classe de CM2.

PEDT 2016

Vous pouvez  le télécharger ici : pedt-2016

Aménagement du temps scolaire

Il y a un an, personne n’imaginait qu’il y aurait autant de changement dans nos écoles. En effet, fin janvier 2013, la « loi Peillon » proposait de modifier les rythmes scolaires des écoles en instituant le TAP (temps d’activités périscolaires), laissant aux collectivités locales le choix de la date de mise en application de cette loi (rentrée 2013 ou 2014). Des contacts furent rapidement pris avec les enseignants, les parents d’élèves, les différentes associations et élus concernés, ainsi qu’avec d’éventuels intervenants-animateurs. A l’issue de cette concertation, qui fit apparaître qu’il était souhaitable d’appliquer la réforme dès la rentrée de septembre 2013, le conseil communautaire prit la décision d’instaurer le nouvel horaire hebdomadaire comportant désormais quatre journées et demie d’école.

Aidée par une coordinatrice, la Commission des Écoles a alors multiplié les réunions, les contacts, les rendez-vous, les visites de salle, les comités de pilotage, afin d’organiser la mise en œuvre de ce TAP et de proposer de façon régulière aux enfants des quatre écoles des activités aussi bien culturelles et artistiques que sportives.

A la rentrée 2013, les derniers ajustements étant effectués, les conventions avec les intervenants et les associations étant signées, les salles trouvées et réservées, un accueil de loisirs multi-sites put être organisé sur les écoles de Penne et de Vaour et une garderie être mise en place à l’école de Milhars.

Après une année et quelques mois de fonctionnement, de menus aménagements ont été nécessaires, surtout en direction des plus petits. D’autres sont encore à l’étude, (horaires, transport scolaire, enchaînement des activités), afin d’améliorer le fonctionnement de l’ensemble. Globalement, on peut dire, après les derniers comités de pilotage, que les retours sont positifs. Pour la plupart, les enfants sont demandeurs d’activités et le taux de fréquentation est constant depuis la rentrée. Enfin, élément à part entière de cette réforme, le PEDT (projet éducatif du territoire) a été validé par les services de l’Éducation Nationale et signé par la Préfète.

Notre principal souci est, à présent, de maintenir un bon niveau de service. L’aide de l’État, à l’instar du fond d’amorçage qui nous a été proposé au départ, est indispensable pour la poursuite des activités du TAP. Il va sans dire, en effet, que le budget communautaire est fortement sollicité pour cette action. La Commission des Écoles de la 4C tient à remercier vivement toutes celles et tous ceux qui ont aidé, facilité, voire participé concrètement à l’organisation et la mise en place de ces nouveaux rythmes scolaires pour nos écoliers.

haut de la page