Consignes de tri

« Le tri des déchets et la collecte sélective sont des actions consistant à séparer et récupérer les déchets selon leur nature, à la source ; ceci permet de leur donner une « seconde vie », le plus souvent par le réemploi et le recyclage, évitant ainsi leur simple destruction par incinération ou mise en décharge et, par conséquent, de réduire l’empreinte écologique.”

Attention : les erreurs de tri coûtent cher !

 

Le coût du tri sélectif dépend essentiellement de sa qualité !

Toute erreur de tri génère, pour la collectivité, des coûts de traitement extrêmement élevés, coûts qui se répercutent pour les contribuables sur la TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères). En effet, en cas de mauvais tri, les déchets qui se retrouvent malencontreusement dans le bac jaune font l’objet d’une double facturation : tout d’abord “en tri” (25.3 €ttc/tonne) puisqu’ils transitent par la chaîne de tri, puis “en refus” (85.8 €ttc/tonne), dans la mesure où ils sont finalement enfouis au bioréacteur de Labessière Candeil. Leur coût total est donc de 111.1 €ttc/tonne, contre 85.8 €ttc/tonne si ces indésirables avaient été directement jetés dans le bac vert. Pour la 4C, le coût de ces erreurs de tri représente une enveloppe annuelle de 5000 €.

De plus, les « erreurs de tri » souillent les matériaux recyclables et dégradent donc leur recyclabilité.

A ce jour, seuls les flacons et bouteilles en plastique, les boîtes métalliques, les canettes, les aérosols, le papier aluminium, les briques alimentaires et les papiers-cartons sont recyclables. Merci de les jeter en vrac dans les conteneurs à couvercle jaune, les sacs plastiques ne se recyclant pas.

Memo_tri_Memo_tri.qxd

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous trouverez, en détail, les consignes de tri, ainsi que le devenir des emballages recyclables :
trifyl – valorisation et recyclage

Pensez à compacter vos déchets !

POURQUOI COMPACTER LES EMBALLAGES ?

1 – Pour gagner de la place : le fait de compacter vos emballages vous permettra de gagner de la place dans votre caissette  et ainsi de la sortir moins souvent, ou de vous rendre moins régulièrement au conteneur de tri.
2 – Pour éviter de surcharger les conteneurs : bien souvent, les conteneurs de tri sélectif débordent ; en effet, les emballages non compactés, notamment les gros cartons prennent parfois les 3/4 du conteneur alors qu’ils ne pourraient en prendre qu’un dixième.
3 – Pour diminuer les transports et ainsi les coûts de collecte
Bon nombre de conteneurs n’étant pas utilisés de manière optimale, par le non compactage des cartons et bouteilles, sont vite pleins et contraignent les camions à les collecter plus souvent, ce qui a une répercussion importante sur le coût de la collecte mais engendre aussi un impact écologique non négligeable à l’échelle du territoire.

COMMENT RÉDUIRE LE VOLUME DES EMBALLAGES ?

1- En aplatissant les cartons, cartonnettes et briques alimentaires : les vider de leur contenu, les déplier et les mettre à plat

cartoncarton compactébrique

2– En compactant verticalement bouteilles et canettes. Penser ensuite à revisser le bouchon lui aussi recyclable

bouteille deaubouteille compactéecanette

Quelques précisions supplémentaires :

FAUSSE IDÉE : le point vert ne signifie pas que l’emballage est recyclable !

point-vert-logo-11255_480x347

Le “point vert” figure sur 95 % des produits que nous retrouvons dans les rayons. Mais attention ! Contrairement à ce que croient beaucoup d’entre nous, ce pictogramme ne signifie en aucun cas que l’emballage est recyclable !

Il permet simplement de nous informer qu’une entreprise, ayant mis en vente un produit sur le marché, est partenaire du programme français de valorisation des emballages ménagers.

En contribuant au programme Eco-Emballages, les entreprises se mettent simplement en conformité avec la loi qui les oblige à participer au recyclage des emballages qu’elles mettent sur le marché.

Cette confusion est à l’origine de bon nombre d’erreurs. C’est pourquoi il ne faut pas tenir compte de ce logo lorsque vous triez vos emballages, mais des consignes de tri qui vous ont été diffusées dans votre guide de tri.

Faut-il laver les emballages avant de les recycler ? 

NON, il suffit de bien les vider de leur contenu avant recyclage. Le tri ne doit pas engendrer le gaspillage de ressources naturelles comme l’eau, le traitement de cette dernière engendrant des impacts à la fois écologiques et financiers.

Pourquoi tous les emballages en plastique ne se recyclent-ils pas ?

Pour des raisons économiques et écologiques. Certains emballages sont trop légers et ne contiennent pas suffisamment de matière première pour rendre leur recyclage économiquement viable (par exemple les pots de crème fraîche, pots de yaourt, sacs de caisse, film de suremballage…). Aujourd’hui, la meilleure façon de valoriser ces emballages est de les jeter dans la poubelle traditionnelle dont la destination finale est le bioréacteur, producteur de biogaz, source d’énergie riche en méthane, qui est lui-même transformé en électricité et en carburant.

haut de la page