Sélectionner une page

Les déchèteries

 

Les déchèteries sont gérées par le syndicat mixte TRIFYL.

Information et renseignement sur le site de TRIFYL, en cliquant ICI

Retrouvez les horaires et les matériaux acceptés de chaque déchèterie, en consultant la carte interactive de TRIFYL.

Découvrez aussi la page Facebook de Trifyl


L’équivalent de 170 fois la tour Eiffel…
C’est ce que représente en France le poids des meubles usagés, soit 26 kilos par habitant chaque année, au total 1,7 million de tonnes…
C’est pour que ces milliers de tonnes ne soient ni enfouies ni incinérées que la filière de récupération s’est mise en place.

Meubles en état d’usage :
don et réutilisation

Afin de donner une seconde vie aux meubles usagés, les particuliers qui souhaitent s’en défaire peuvent les confier à des associations de l’économie sociale et solidaire comme par exemple une recyclerie.
Ce mobilier usagé sera restauré et connaîtra un « nouveau départ ».

Meubles détériorés : apport en déchèterie de Les Cabannes

Une benne se trouve à votre disposition à la déchèterie pour y déposer :
– les sièges, canapés, fauteuils
– la literie : matelas, sommier, cadre de lit
– les meubles de rangement : commode, armoire, bureau
– les meubles de cuisine et de salle de bain (sans les vasques, éviers ou robinetterie)
– les parties de meuble

Ces meubles sont repris, quel que soit le matériau : bois, métal, plastique, panneaux agglomérés, rembourrés.

Cela concerne les meubles de la maison, mais aussi du jardin et du garage. Entiers ou démontés, ces éléments seront accueillis quelle que soit leur taille.

Déposés dans une benne qui leur est réservée, ces matériels seront assurés d’être valorisés.
En effet, ce nouveau dispositif vise à favoriser la réutilisation et le recyclage des meubles usagés.

Pour exemple : les matelas sont démantelés et leurs composants (latex, toiles, ressorts, etc.) sont recyclés.

Une démarche qui s’inscrit dans la dynamique du développement durable.


Il s’agit de tous les appareils qui fonctionnent avec une prise électrique, une pile ou un accumulateur.

Quatre grandes familles de DEEE sont aujourd’hui valorisées.

  • la famille en mélange : se sont les appareils que nous utilisons dans nos loisirs (radio, baladeur, jouet d’enfant, caméscope, appareil photo, montre, chronomètre…), pour bricoler ou jardiner (perceuse, visseuse, scie électrique, coupe-haie, tondeuse électrique…), pour cuisiner (mixeur, robot ménager, appareil à raclette…), se faire propre et remplir les tâches ménagères (brosse à dents électrique, rasoir électrique, sèche-cheveux, fer à repasser, aspirateur…), pour communiquer et travailler (unité centrale d’ordinateur, ordinateur portable, imprimante, photocopieuse, fax, téléphone…).
    La liste est longue !
  • la famille froid : réfrigérateur, congélateur.
  • la famille hors froid : lave-vaisselle, cuisinière, four, four à micro-ondes, plaques de cuisson, sèche-linge, machine à laver, radiateur électrique…
  • la famille écrans : écrans de télévision et écrans d’ordinateur qu’ils soient cathodiques ou plats.

La complexité des éléments qui les composent, la dangerosité et la toxicité de certaines substances nécessitent un traitement adapté.

Il existe trois solutions pour se séparer gratuitement d’un DEEE :

En faire don dans une recyclerie : votre appareil électrique ou électronique fonctionne encore mais vous souhaitez vous en débarrasser.

Le rendre en magasin lors de l’achat d’un appareil neuf : votre ancien appareil peut être repris selon le principe du “1 pour 1”. En effet, la réglementation impose aux distributeurs et vendeurs d’Équipements Électriques et Électroniques de reprendre l’ancien appareil en échange de l’achat d’un produit équivalent.

Le déposer en déchèterie : il sera stocké dans des conditions répondant aux normes de sécurité en vigueur, en attendant d’être envoyé vers la filière de retraitement.


Pour des questions de sécurité, les déchets d’activités de soins à risque infectieux ou DASRI (aiguilles, lancettes…) produits par les patients en auto médicamentation doivent être collectés séparément. Ces déchets présentent un risque infectieux et toxicologique pour l’entourage proche, les agents en charge de la collecte et du tri des déchets, les usagers de la voie publique…

TRIFYL a mis en place un dispositif spécial DASRI : des boîtes de conditionnement sécurisées sont délivrées gratuitement aux particuliers en auto-traitement (ex : diabétiques) sur présentation d’une ordonnance médicale.

TRIFYL a mis en place un dispositif spécial Dasri : des boîtes de conditionnement sécurisées sont délivrées gratuitement aux particuliers en auto-traitement (ex : diabétiques) sur présentation d’une ordonnance médicale.
Après le traitement, veillez à déposer la partie piquante ou tranchante de l’instrument de soin usagé dans la boîte de conditionnement prévue à cet effet. Une fois pleine, votre boîte doit être remise au gardien de déchèterie pour être envoyée vers une filière de traitement thermique adaptée.
Il vous remettra, en toute confidentialité, une nouvelle boîte en échange.

Lieux d’accueil sur le territoire et à proximité :

  • Mairie de Vaour,
  • déchèterie de Les Cabannes,
  • déchèterie de Gaillac.